RSS Feed

Quinquennat

30 mai 2015 par Jacques Deruelle

quinquennat affiche

Depuis que le capitalisme bourgeois domine le terrain politique, les scandales politico-financiers n’ont pas connu de vrais décrues nonobstant les promesses d’en terminer avec la corruption des élites claironnées au plus fort de chaque scandale. De Panama à Clearstraem en passant par les frégattes de Taïwan, la litanie des affaires n’est pas prête de s’éteindre si l’on en juge par la disparition de l’intégrité comme valeur cardinale d’une fonction politique qui se professionnalise et l’indifférence tangible des citoyens vis à vis des entorses à la probité des politiques chevronnés, épinglés ici ou là par les Tribunaux. L’enrichissement malhonnête des puissants, n’est pas vraiment stigmatisé par le plus grand nombre ni perçu comme une offense majeure à la démocratie. L’émoi du public sera de courte durée et le feu aussitôt éteint par les propos lénifiants du politique suivis d’une réforme en trompe l’œil. Le désir d’enrichissement personnel et la capacité de transgression dans ce but habitent peut-être le tréfonds de beaucoup de nos concitoyens. Le romancier Marc Dugain est un témoin acéré de ce manège politique. Le deuxième volet de sa trilogie de l’emprise, « Quinquennat » constitue en effet un révélateur puissant et salvateur des pratiques en réseau des élites françaises reliant politiques, hommes d’affaires et services secrets, d’une plume qui s’est déjà frottée avec aisance à la Russie de Poutine (une exécution ordinaire), à l’Amérique de Kennedy (la malédiction d’Edgar) où la fiction parait si richement documentée qu’elle réfléchit la réalité à s’y méprendre…

Candidat du centre droit Launay est élu Président de la République récompensant d’un marocain aux Finances, Lubiak, son rival de parti évincé. Mais d’emblée la guerre de succession s’ouvre entre les deux hommes mobilisant l’arsenal des services secrets, la complicité des patrons de firmes industrielles, énergétiques et d’armement, la maîtrise des grands contrats vecteurs de rétro-commissions. On croise Lorraine, une agent de la DGSE manipulée par sa hiérarchie, Térence Absalon  journaliste d’investigation pistant un fait-divers survenu opportunément entre les deux tours, une première dame dépressive depuis le suicide de sa fille aînée et mise sur écoute par son mari, un intermédiaire tout puissant  des contrats avec les Émirats. Les intrigues s’entremêlent mues par deux ressorts, la volonté de puissance et d’enrichissement. On jugerait le scénario d’un cynisme outrancier si la Russie et les USA avaient le monopole des pratiques paranoïaques du commandement. Or l’infusion se répand dans les États européens et l’actualité des écoutes de dirigeants occidentaux par exemple, ne vient guère rehausser ce tableau noir du pouvoir et ses élites, dans l’attente de la conclusion future de l’auteur.

quinquennat dugain

    

 

 

 

 

 

 

 

Download PDF

Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois − 2 =