RSS Feed

Juste avant l’Oubli

31 janvier 2016 par Jacques Deruelle

juste avant couv

Les colloques universitaires présentent-ils un intérêt pour la recherche scientifique ou n’offrent-ils aux participants qu’une occasion de villégiature sur fond de réassurance  narcissique et d’entre-soi factice! Enseignante de Facultés, Alice Zeniter ne valorise guère le verbe pompeux de ces spécialistes auto-proclamés dont une brigade modélisée  parcourt son dernier roman, juste avant l’Oubli. L’auteure invente un auteur et son œuvre prétexte à une exégèse, et jongle avec les ingrédients du roman policier.

Franck, infirmier rejoint sur la côte écossaise Émilie sa compagne depuis  huit années, chargée de l’organisation d’un colloque consacré à un auteur de roman policier, sujet de sa thèse. Devenu ermite sur une île des Hébrides à la suite d’un divorce malheureux le maître adulé a disparu en mer quelques années plus tôt. Suicide ou accident? Parfaitement étranger à ce monde d’intellectuels surfaits, prisonnier d’un lieu fantasmagorique,  Franck lèvera avec l’étrange complicité du gardien solitaire de l’île, le mystère de cet évanouissement littéraire inexpliqué. Tandis que les conférenciers se pavanent sur scène en ergotant sur la prétendue sexualité du célèbre romancier puis jabotent à table ou flirtent discrètement enivrés, la séduisante Émilie se laisse griser et son couple vacille.

L’atmosphère policière du récit sert d’écran à une réflexion sur les ressorts de la création romanesque et à l’analyse des liens entre les projections intimistes ou imaginatives d’un auteur  et son intériorité. Alice Zeniter  explore aussi les fondements du lien amoureux puis son érosion lente.  Deux solitudes se contemplent et s’accommodent d’un quotidien rassurant ou se révoltent dans le contexte inhabituel d’un manoir fantomatique révélant l’envers du miroir,  l’exaltation et les déboires des aspirations identitaires. 

juste avant auteure

Download PDF

Un commentaire »

  1. […] les sous- entendus de la généalogie familiale incorporés à notre insu?  Alice Zeniter  ( http://carnetdelecture.net/juste-avant-loubli/) joue de l’idée que le prénom peut aussi se révéler qualifiant ou disqualifiant dans la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 7 =